30/09/2018

Ganndal à Francfort

Les éditions Ganndal seront  à la Foire Internationale du livre de Francfort. 9-14 octobre 2018
Invitées par le BIEF, en partenariat avec l'Alliance des Editeurs Indépendants, et Lettres d'Afrique
nous serons sur le stand des éditeurs francophones d'Afrique, Haïti et Viet Nam : Hall 5.1/B133 
avec nos collections  : Case à palabre, Gos&Gars, Je découvre..., Tinka



et nos deux derniers titres : 
Bras de fer pour un ballon
et 
Fenêtre sur rue (Prix Williams Sassine)





En attendant la lune de Mabety Soumah sera exposé 
dans la Womenlist 
des livres des éditeurs indépendants consacrés aux femmes (Reading Island for Independent Publishers), Hall 4.1 / D36,


Événements à suivre :
Mercredi 10 octobre : Pavillon d'Afrique : Hall 5.1, B125 
13:00-14:00 – Indaba Marketplace / À la rencontre des éditeurs africains
14:30-16:00 – Children & Youth Publishers: Echoing words & picturing the World / Edition de jeunesse: reflets du monde pour écho de mots
Corinne Fleury (Atelier des nomades, Mauritius), Marie-Paule Huet (Ganndal, Guinea), Yasmin Issaka-Coubageat (Graines de Pensées, Togo), Akoss Ofori-Mensah (Sub-Saharan Publishers, Ghana), Dr Kidi Bebey (France, author of Miriam Makeba, la reine de la chanson africaine, Cauris Livres)
Médiateur: Dr Kidi Bebey (auteur, France)
Langue : Français/Anglais




28/09/2018

Fenêtre sur rue : nouvelles primées du concours William Sassine

En avant-première à la Foire internationale du livre de Francfort
 Fenêtre sur rue,  Prix littéraire William Sassine 2018 . 
Ce premier concours de nouvelles organisé par le CIRD (Centre international de recherche et de documentation) avait pour objectif "d'encourager l'écriture et de valoriser la littérature guinéenne et africaine en rendant hommage à ce grand journaliste et écrivain disparu en 1997".
On a tellement de réalités qu'on n'écrit pas avec l'imagination... Il suffit d'ouvrir sa fenêtre, d'ouvrir sa porte, il suffit de faire 100 mètres dans la rue pour que vous voyiez des choses qui défient l'imagination. (William Sassine)
Tel était le sujet proposé aux écrivains en décembre 2017. 
4 textes ont été primés par un jury international (dont Véronique Tadjo et Olivier Rogez) : Pour l'amour d'un père par Alimou Sow; Panne d'inspiration par Ibrahima Balaya; La petite albinos qui mendiait sous l'échangeur par Saliou VII; Une histoire alimentaire par Ezy Fouédé.
Truculentes ou graves, ces 4 nouvelles plongent au cœur des réalités africaines et laissent augurer de nouveaux talents. 
Renseignements sur la date du lancement en Guinée et sa disponibilité auprès du CIRD (Kipé Dadya, commune de Ratoma)

et sur la page facebook :https://www.facebook.com/cirdguinee/ 

Les éditions Ganndal sont fières d'être associées à cette initiative.
Fenêtre sur rue: recueil de nouvelles
Editions Ganndal, 2018
84 p. collection Tinka
ISBN :978-2-35045-087-2


11/09/2018

Quand Thierno Monenembo lit Mabéty Soumah

Thierno Monenembo
Quand un écrivain tel que Monenembo se penche sur un de nos romans, on retient son souffle ...
Et vous imaginez la joie quand on reçoit une analyse qui souligne non seulement les qualités intrinsèques du roman mais qui comprend si bien nos objectifs, ceux de l'auteur en écrivant son livre, ceux de l'éditeur en le publiant. Concourir à l'éducation des jeunes à travers la lecture sans craindre d'aborder les sujets tabous qui les préoccupent  !
 [...]"C’est après avoir lu Mabéty Soumah que je me suis rendu compte que le roman africain n’avait que rarement abordé les problèmes liés à la puberté. Période charnière pourtant surtout pour les jeunes filles ! Brutalement, l’enfant subit un bombardement hormonal qui transforme de fond en comble aussi bien son physique, que son mental, cela pouvant aller parfois jusqu’au déséquilibre psychique. C’est une période très difficile où l’on a besoin d’être entouré, compris et orienté. Nos ancêtres par le biais de l’initiation savaient très bien entourer un enfant, le comprendre et l’orienter. Mais nos sociétés d’aujourd’hui déglinguées de la base au sommet, sont impuissantes devant cette situation-là aussi comme elles le sont devant toutes les autres. [...] 
Et c’est là tout le tour de main de ce roman ! Construit avec les matériaux classiques du conte, il s’appuie sur les vertus pédagogiques du conte pour trouver une issue heureuse à son personnage sans tomber dans les travers qui surgissent dès que l’on parle de sexe : la grossièreté, la vulgarité, la provocation.  [...] 
On est 2018 ! Plus rien n’est tabou. Nous devons aborder tous les sujets même les plus gênants. Et je vous assure que le collège et la famille sont les meilleurs endroits au monde pour parler de sexe.
Merci, Mabéty Soumah pour ce beau livre, aussi bien éducatif que divertissant !"Tierno MONENEMBO pour JMI  (JMI Copyright © JustinMorel.info)