Défis-lecture 2017-2018




La lecture des enfants : un pari à gagner
La lecture des enfants est le premier pari à gagner si l’on veut faire de la Guinée un pays de lecteurs. C’est une question d’éducation. On apprend aux enfants à respecter les adultes, on leur apprend à manger avec la main droite, on leur apprend à se laver les mains… On les envoie à l’école pour leur apprendre à lire, à écrire, à connaître ce qui est nécessaire à leur formation intellectuelle.
Mais il ne sert à rien d'apprendre à lire si on n'a rien à lire.
Par où commencer ?
Depuis 3 ans, Ganndal organise un jeu "le Défi lecture" pour faire découvrir aux enfants le plaisir et la richesse de la lecture. 
Le jeu est toujours stimulant pour les enfants, les histoires les intéressent mais ils ont parfois une certaine paresse pour les lire. L’idée est donc de les encourager à lire en jouant avec des histoires qu’ils auront lues.
En quoi consiste ce jeu ?
Le défi consiste à confronter deux équipes d’enfants qui devront répondre à des questions sur quatre livres qu’ils auront lus pendant l'année scolaire. Les élèves conçoivent eux même ces questions pour les poser à l’autre équipe.
Comme dans un tournoi sportif, il reste un gagnant.
Intérêt pédagogique
Un exercice de lecture : Les enfants commencent par lire tout seul ou avec leur enseignant. La première étape est le déchiffrage du livre. Mais déchiffrer n’est pas lire. Lire, c’est donner du sens à ce qu’on déchiffre. Si les mots ne sont pas compris, c’est l’occasion de les expliquer (étude du vocabulaire).
Par exemple, l’autre jour, il y avait le mot soudeur dans le texte. Pour l’enfant qui découvrait ce texte, c’était un mot nouveau. Bien sûr, il avait déjà vu des soudeurs au travail, mais il ne connaissait pas le mot français. Les camarades et le maître lui ont expliqué. Maintenant il connait un mot nouveau en français.
Un exercice de réflexion : ce mot « soudeur » était important dans l’histoire, c’était le métier du papa du héros. Ce papa avait des difficultés dans son travail à cause du manque de courant. Le manque de courant ne l’aurait pas gêné s’il avait exercé un autre métier. Mais ici, les difficultés du papa amènent le héros à chercher un petit travail  pour payer sa rentrée…
L’enfant découvre que le sens des mots est important pour comprendre une histoire.

Un exercice de rédaction : Comment poser une question ? Il faut qu’elle soit bien posée et il faut qu’elle soit assez claire pour qu’on trouve la réponse dans le livre.
Les enfants commencent à chercher leur question tout seul, puis on les met en groupe et le groupe sélectionne les meilleures questions. L’objectif est que tous les enfants participent à la réflexion.
Quel genre d’histoires propose-t-on aux élèves ?
des romans mettant en scène des enfants et des albums documentaires 
Ce sont des histoires faciles à lire et à comprendre. Elles racontent des histoires d’enfants dans un contexte local que les enfants peuvent reconnaître aisément. Ça simplifie beaucoup la compréhension de l’histoire pour les lecteurs débutants et ils peuvent plus facilement s’identifier au héros.
Pour les lycéens des histoires qui peuvent rencontrer leurs centres d'intérêt.
Rencontres avec les auteurs
Pour que l’activité soit complète, parallèlement à ce jeu nous organisons des rencontres entre les enfants et les auteurs de ces livres. C’est l’occasion pour les enfants de mieux comprendre comment on écrit une histoire et en quoi consiste le métier d’« auteur »  et pour les auteurs de rencontrer leurs lecteurs, de mieux comprendre leurs envies et, pourquoi pas, de trouver avec eux de nouveaux thèmes d’histoire. Ces auteurs ont bénéficié de

plusieurs formations spécifiques pour apprendre à écrire pour les enfants. Ce n’est pas facile, en effet de concevoir des histoires qui intéressent les enfants et de les écrire dans une langue assez simple pour qu’ils puissent les comprendre. Mais c’est l’intérêt des livres que nous avons choisis. Ils parlent de l’environnement de l’enfant, racontent un événement qui les concerne et on palpite en lisant leur aventure.
Pour les lycéens, il s'agit de leur faire redécouvrir la lecture. mais le principe du jeu reste le même.

Intérêt éducatif
Tout en séduisant les enfants avec ces histoires,  nous montrons aux enseignants qu’on peut lire autre chose que les livres scolaires à l’école sans s’éloigner des programmes, et enfin, nous souhaitons convaincre les parents que la lecture peut être un loisir éducatif et qu’inscrire ses enfants dans une bibliothèque ou leur acheter des livres est un investissement sur du long terme qui s’avère toujours gagnant.

Nous en sommes à la 3° édition de ce jeu. Nous travaillons en étroite collaboration avec le Ministère de l'Education Nationale et de l'Alphabétisation. et nous sommes soutenus financièrement par l'OIF, le Service Culturel de l'Ambassade de France en Guinée, le CCFG, La fondation Aéroport de Paris, Aide et Action, Lire autour du monde, la SGBG, La SOGAM, Métal Guinée, Infotec, Compagnie des Eaux de Guinée, etc...
Quelques dates à retenir :
Le 27 octobre 2017 lancement officiel du Défi lecture au CCFG. On espère que les parents d’élèves pourront assister nombreux à cette première rencontre.
finale pendant les 72 heures du livre (23-26 avril 2018) pour clôturer l'année Conakry capitale mondiale du livre.

Avec ce jeu nous espérons et nous souhaitons convaincre les décideurs autant que les lecteurs que la lecture peut être ludique et éducative à la fois.