20/04/2018

Fin d'une année consacrée au livre en Guinée

L'année Conakry capitale mondiale du livre s'achève ce dimanche 22 avril. mais l'année suivante s'amorce dès le 23 avril avec les traditionnelles 72 heures du livre. Ganndal sera de la fête avec 4 défis lecture au Centre culturel franco guinéen, lundi 23 et mardi 24. Malgré les grèves qui ont perturbé l'année scolaire, les enseignants et les élèves ont à cœur de poursuivre le défi.
Défi lecture Kipé Vs 28 Septembre lundi 10h 
Défi Lecture Sophiapole Vs Donka 14h 
mardi 10h et 11h30 pour les écoles primaires.
De l'animation en perspective.
les stands sont réunis au Palais du peuple. Ganndal fait une grande promotion en cassant ses prix (30 et 50% de remise) sur un grand nombre de livres pour les étudiants et sur du parascolaire et des romans.
enfin des rencontres sont prévues entre les auteurs pour la présentation de leur livre chaque jour. 
Les Faux marabouts de Bernard BEAVOGUI et Bakomê à la recherche de son père de Antoine BANGOURA, le mardi 24 avril 2018 de 10h00 à 11h00;
Bobo a peur du chien de Saliou BAH, En attendant la lune de Mabety SOUMAH, Bras de fer pour un ballon de Augustin MANSARE, le mercredi 25 avril 2018 de 11h00 à 12h30.

NB: les dédicaces se tiendront sur l'esplanade du palais du peuple

SOLDES - SOLDES - SOLDES - SOLDES -
sur livres universitaires, parascolaires, etc...

11/04/2018

Bras de fer pour un ballon par Augustin Mansaré

Salif est bon élève, mais fan de foot. Son
père trouve qu’il passe trop de temps à j

En Guinée, comme dans les autres pays africains, les gamins jouent au foot dans la rue. Ils connaissent toutes les stars qui ont débuté leur carrière comme eux. Nombreux sont ceux qui espèrent sortir de la misère en se faisant repérer et sélectionner pour finir sur un stade européen où on les regardera à la TV marquer des buts en or...
Rêve d’adolescent VS Réalisme des parents.
Qui l’emportera ?
Dans un style sobre, l’auteur saisit avec finesse les tourments d’un adolescent en opposition avec l’autorité paternelle. Quel sera le rôle de la mère ? Est ce que l’amour pourra trouver sa place dans ce match familial ?

Augustin Mansaré est né en 1991 à Labé (Guinée). Après des études en Droit (niveau Master), il est recruté par concours comme inspecteur d’État à la Présidence de la République. 
Passionné par la lecture, il a commencé à écrire très jeune.
En 2013, il a participé à une résidence d’écriture organisée par les éditions Ganndal et animée par Kidi Bebey d’où il repart avec un scénario qu’il teste avec succès auprès des élèves de 11° année de l’Institution Sainte Marie.
Ce scénario donnera :
Bras de fer pour un ballon, son premier roman pour ados.
Entre temps, il a publié un roman ‘‘les Racines du malheur’’ (Publibook en 2016).
On reconnaîtra sur la couverture le coup de crayon du dessinateur de presse Mohamed Lamine Kaba.
Ce roman est le cinquième titre de la collection Gos&Gars 
Ce qu'en dit TakamTikou 


03/04/2018

Bologne

C'est toujours un enchantement de voir la richesse et la fantaisie  des illustrations