27/10/2013

Partenariat avec "Le Populaire"

 nous ouvre sa rubrique culture une fois par mois. "Lecture tous azimuts"
Nous explorerons ensemble les livres, les lieux où on les trouve (bibliothèques, librairies). 
Nous donnerons des pistes de lecture pour la maison ou pour l'école.
Nous découvrirons ensemble des livres qui s'adressent aux jeunes (c'est notre priorité) mais si quelques bonnes pages pour les grands nous passent sous les yeux, nous vous en parlerons, promis !
Premier rendez-vous le lundi 28 octobre 2013.
et profitez en pour regarder les photos de cette expérience!

20/10/2013

Penda la sorcière au CCFG


Les rencontres des auteurs "Ganndal" et de leurs lecteurs ont repris  au Centre culturel Franco Guinéen. 
Saliou Bah présentait Penda la sorcière 
le samedi 19 octobre.
Il y était question d'un petit garçon qui tombe mystérieusement malade, d'une vieille femme qu'on traite de sorcière, d'une maman terriblement inquiète.
Saliou Bah a mené son animation avec brio, invitant les collégiens à inventer une histoire à partir de la table des matières et de quelques illustrations. D'hypothèses en lectures,  nous avons cheminé le long du roman, abordant les problèmes de croyances, de superstition, de médecine. 
A travers un roman tout simple, de nombreux thèmes de réflexion nous étaient offerts.

17/10/2013

Kanté un auteur globe-trotter


Né à Labé (Moyenne Guinée) en 1948 Cheick Oumar Kanté s'exile une première fois en 1970. Il avait commencé des études de philo et de linguistique à Kankan, il les poursuit en Lettres modernes en Côte d'Ivoire où il enseigne plusieurs années. Il entreprend des études de journalisme en France et revient en Guinée après la mort de Sékou Touré pour créer un périodique consacré à l'éducation. Il quitte à nouveau la Guinée pour enseigner en Centreafrique. revient en Guinée pour créer un périodique pour les jeunes et en 1992 se fixe en  France où il pratique l'art de "cultiver son jardin" après avoir exercé le métier de journaliste, de poète et plus rarement celui de griot dont il a la faconde.
il aime partager, et l'écriture est la façon qu'il a choisie pour le faire.

il a publié chez Ganndal Pourquoi, diable, n’ai-je pas été un griot ?  Essai - Ganndal, Conakry, 2006

11/10/2013

Paroles Indigo un festival autour des auteurs arabes et africains


Allez vite voir ce que nous mijote l'Oiseau Indigo pour son festival en Arles du 1 au 3 novembre 2013.
Une fête du livre autour des auteurs arabes et africains et de leurs éditeurs. Parole Indigo un festival sur la rencontre des cultures et de leurs littératures. une grande fête où langues de France et d'ailleurs se rencontreront dans la même passion du livre.
Cheick Oumar Kanté y sera.

01/10/2013

coup de coeur au Festival des francophonies de Limoges


Coup d'oeil au Festival des Francophonies.
Hakim Bah
Coup de coeur pour le texte  "Le cadavre dans l'oeil" de Hakim Bah dans les lectures théâtralisées du festival "L'imparfait du présent".
J'avais rencontré Hakim Bah plusieurs fois cette année et en particulier lors d'un débat organisé au Lycée français de Conakry sur Histoire et Littérature. Il m'avait impressionné par sa modestie, la maturité de sa pensée et son regard, le regard d'un jeune, sur l'histoire de la Guinée.
Le texte lu à Limoges repose sur une histoire vraie: celle d'un enfant né au camp Boiro, obligé d'assister à la pendaison de son père, le 8 novembre 1971. Une image qui restera à jamais gravée au fond de son oeil. Son écriture d'une force incroyable et d'une poésie remarquable, dans un style personnel, jamais convenu, était admirablement servie par les élèves de l'école nationale du théâtre de Bretagne. Nous étions tous bouleversés.
Merci aux Francophonies d'avoir su reconnaître le talent de ce jeune auteur Guinéen.
"Sur la pelouse suivi de Le cadavre dans loeil" est édité chez Lansman (collection Le Tarmac)