23/12/2014

Ganndal dans "la chronique enjaillée" sur France-Inter

Il n'est pas trop tard pour faire ses cadeaux de fin d'année ! Dimanche, "l'Afrique enchantée" proposait dans  la chronique enjaillée  3 livres africains choisis parmi des centaines pour les enfants : Bibi n'aime pas le taxi-brousse de Muriel Diallo (Classiques ivoiriens), Aimé Césaire de Kidi Bebey (Cauris livres) et Le voyage de Papa de Saliou Bah aux éditions Ganndal dont elle souligne la subtilité de l'écriture pour dire les émotions de l'enfant : la tristesse quand il découvre que son papa est parti aussi bien que la joie et la complicité dans les retrouvailles.

Le voyage de papa fait aussi partie de la sélection annuelle de la Joie par les livres.

15/12/2014

"Sur les murs... la Poésie" c'est reparti pour 2015 !

Devant le succès remporté en 2014 par la manifestation 

« Sur les murs, la poésie » 

Les éditions Ganndal en partenariat avec le Centre culturel franco guinéen et le club littéraire du CCFG organisent une deuxième édition de la manifestation en 2015. 

Notre objectif est inchangé : valoriser la poésie  et  permettre aux poètes de se rencontrer et de se faire connaître du public. 
En 2014, 100 poètes et amateurs de poésie ont participé à la manifestation, nous en attendons plus encore en 2015.
Lieu : Centre culturel franco guinéen
Date : 14 mars 2015
Avant programme
·        -  Concours de poésie  (textes à remettre avant le 15 février 2015)
      2 catégories :
1-  Thème libre
2-  Thème : Ebola

        -  Poètes, affichez-vous ! : affichage libre des poèmes de tous les poètes désireux de se faire connaître en français ou dans les langues nationales. Thème libre.
·       -  Lecture des poèmes par les poètes
·       -  Atelier d’écriture poétique
·       -  Jeux autour de la poésie
·       -  Soirée Slam ou poésie en musique


informations sur le blog au fur et à mesure des événements.

10/12/2014

Où se faire éditer?


Aliou SOW
Un article d'Anne Laure Lemancel  au sujet de l'édition africaine sur TV5 Monde en marge du sommet de la Francophonie. Vous y lirez les propos d'Aliou Sow (Ganndal, Guinée), Agathe Amoikon-Fauquembergue (Eburnie, Côte d'Ivoire) et Felwine Sarr de la toute jeune maison d'édition sénégalaise Jimsaan. 




27/11/2014

21/11/2014

Les éditions Ganndal au Salon du livre et de la presse jeunesse à Montreuil

Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil

Les éditions Ganndal sont présentes sur les stands d'Afrilivres et de l'Oiseau Indigo 
du 26 novembre au 1° décembre 2014
1° étage stand B 32 et B 36               



Rencontre-dédicace avec Cheick Oumar Kanté 
Samedi 29 novembre à 19H




et avec Marie Paule Huet
Samedi 29 novembre à 19h
Dimanche 30 novembre à 14h30
Lundi 1° décembre à 11h30

21/10/2014

Présentation du livre "Développement durable de l'Afrique" à Paris

Alpha Oumarou SOW présente son livre "Développement durable de l'Afrique : l'approche par le développement communautaire" à la mairie du 20° arrondissement à Paris le 25 octobre 2014

15/10/2014

Bibliodiversité: la déclaration des éditeurs

Des éditeurs du monde entier se sont réunis à Cape town  (Afrique du Sud) pour proposer cette nouvelle déclaration  sur la bibliodiversité, cosignée par les Editions Ganndal et à découvrir ici

13/10/2014

Sur les murs, la poésie... Dernière

Comme promis, Km3 le journal du centre culturel franco guinéen publie deux des poèmes primés;
La mer de Mamadou Saliou BALDE et Le livre dort de Antoine Monka GNAHE

Le journal est à votre disposition gratuitement au CCFG. Ce sera  l'occasion de découvrir la programmation culturelle et les activités permanentes du centre.

25/09/2014

Lancement du livre d'Alpha Oumarou Sow

à suivre sur Youtube

Montréal. Journée du livre africain. Maison de l'Afrique :
Alpha Sow présente son livre  sur le développement durable de l'Afrique par l'approche communautaire.
 Son livre repose sur l'idée du développement durable (capacité d'une société à régler ses problèmes de développement sans en créer de nouveaux pour les générations suivantes) et la façon dont les communautés peuvent le prendre en charge en Afrique et dans la diaspora. Un homme engagé qui ne demande qu'à partager sa passion

16/09/2014

21 Septembre : Journée de la bibliodiversité

21 septembre : journée de la Bibliodiversité


dans la pluralité de la pensée réside la liberté. 
La bibliodiversité est la revendication des acteurs de la chaîne du livre de ne pas se confiner dans la pensée unique ou dominante. C'est notre credo. 
vous pouvez suivre les travaux de l'Alliance Internationale des Editeurs Indépendants au Cap (Afrique du Sud).

11/09/2014

A paraître : Développement durable de l'Afrique : l'approche par le développement communautaire

Développement durable de l'Afrique : l'approche par le développement communautaire

Texte de Alpha Oumarou SOW
86 p.  14,8 x 21 cm
isbn : 978-2-35045-054-4

Cet essai aborde les notions de développement communautaire durable et invite les Africains à  s'en saisir pour mieux relever leurs défis et sortir du cycle de la trop longue dépendance.

L'auteur se fonde sur son expérience personnelle, enrichie par l'analyse de modèles de développement communautaire canadiens (Indiens de la région de Lac Rouge et communauté fransaskoise) et ses nombreuses lectures. Avec ce livre, il donne une vision de la façon dont l’Afrique pourrait se développer durablement en sollicitant les compétences et les ressources financières ou matérielles de sa diaspora,  en s'appuyant sur la nouvelle classe moyenne Africaine et en développant le volontariat des populations locales.

Facile à lire, avec des exemples concrets, cet ouvrage est une bonne ressource pour toute personne impliquée ou qui veut s’impliquer dans le développement socio-culturel et économique de sa communauté.

Disponible à la vente au 1er Octobre 2014 en Guinée et au Canada.

Alpha Oumarou SOW est né dans la région de Pita. Ingénieur en télécommunications, il complète sa formation par des maîtrises en administration des affaires, gestion de projets multimédias et un diplôme de développement communautaire.
Il travaille depuis 10 ans dans différents organismes et projets qui œuvrent dans le développement socio-culturel et économique des communautés  francophones canadiennes. 
ce livre est le fruit de son expérience.






01/09/2014

Sentiers de lecture

A paraître à la rentrée : les trois premiers titres de la collection Sentiers de lecture

Une approche simple et complète des romans du programme de littérature africaine :
- un résumé du roman, 
- un commentaire pour mieux comprendre l'oeuvre,
- la biographie de l'auteur et sa bibliographie.


L'outil idéal pour préparer exposés et examens
pour seulement 5 000 GNF 

Collection préparée par une équipe pédagogique 
dirigée par Mamadou Gandho Bah, 
avec la collaboration de Marie Paule Huet et de Bernard Pévé Béavogui.

Une coédition Ganndal / CERD

Disponibles en Novembre :
- L’enfant noir  de Camara Laye
- Maimouna  de Abdoulaye Sadji
- Les soleils des indépendances  de Ahmadou Kourouma
nouveauté :
- Les crapauds-brousse de Tierno Monenembo

27/08/2014

paru dans Le Populaire : pourquoi soutenir la littérature de jeunesse africaine ?

 Le populaire n° 420 du 18 août 2014 vous propose un article sur les raisons de soutenir la littérature africaine pour les enfants et la jeunesse

24/08/2014

Le livre dort, 4° prix ex-aequo du concours "Sur les murs la poésie"

Le livre dort
Attention

De toutes politiques ivres
Auxquelles chacun se livre
Nos enfants ont tendance à nous suivre,
Bien qu’ils aient des études à poursuivre.
Certes, nous leur donnons assez de vivre
Parce qu’ils ont besoin de vivre
Mais cette jeunesse vibre
Parce qu’elle veut être libre.
Donnons-lui donc le livre
Pour que l’instruction la délivre.

Antoine Monka GNAHE

664 68 79 73 / 622 60 12 56

18/08/2014

La Guinée te commande, 4° prix ex-aequo du concours "Sur les murs la poésie"

La Guinée te commande

Jeune de Guinée, friand de bonheur
La Guinée dont tu es l’espoir te commande
De regarder ses Régions avec le même œil
Ses ethnies avec le même amour
De flétrir la division
De refuser d’en devenir l’agent
De t’écarter de ceux qui l’encouragent
Car leur réussite fera ta perte.

Politique qui aspire au pouvoir
Qui doit profiter à tous les guinéens
Dont les ethnies tiennent mordicus
A effacer de leurs cœurs les affronts subis
Dont le souvenir aiguise la division
La Guinée te commande de proférer des discours
Qui vont amener au pardon les victimes
Et au repentir les fauteurs.

Bourreau qui a commis une outrance
Dont l’impact a laissé une strie
Sur le dos de ton peuple
La Guinée te commande de t’empresser
A faire ton mea-culpa
Un aveu qui évitera le clivage ethnique.

Supplicié guinéen de tous bords
Qui a subis des torts
Dont tes propres sont les acteurs
La Guinée dont tu es le sacrifice te commande
D’accepter le pardon
Dont le refus te privera de tremplin.

Harouna DIALLO

655 47 30 13 / 628 19 73 06

12/08/2014

Ici, 3° prix ex-aequo du concours "sur les murs, la poésie"

Ici
Ici on nous considère comme des autochtones
Puisque nous sommes les premiers venus.
Ici on nous considère comme des étrangers
Puisque nous sommes les derniers venus.
Sachons simplement que nous sommes tous issus d’une immigration.
Quittant un point A ou un point B ou encore un point C pour être ici.
Soit de l’Arabie, soit du haut Nil, soit de la Foret tropicale.
Que nous soyons Maninkas, que nous soyons Foulbhés,
Que nous soyons Forestiers, que nous soyons Sossos ou autres,
Ici doit appartenir à nous tous.
Mais ici ne peut pas nous appartenir,
Si nous nous tapons la poitrine les uns contre les autres,
Si nous faisons danser la tête les uns contre les autres,
Si nous nous lançons des paroles inutiles et enflammées,
Si nous nous faisons des actions destructrices.
Qui de nous n’est pas d’ici ? Et qui de nous a choisi d’être né ici ?
Personne.
Mais qu’est-ce qu’ici exige de nous ?
Ici, exige de nous
Son amour, sa défense, travailler pour lui pour son développement.
Ici, aucune ethnie n’est supérieure à une autre.
Et aucune ethnie ne peut chasser une autre ethnie.
Puisqu’elles sont toutes égales en droit et en devoir.
Alors plantons l’arbre de l’unité pour nous abriter sous son ombre
Et pour que chacun et chacune puissent effectivement profiter de son fruit.

Issiaga KÉBÉ

622 36 25 52 / 666 36 25 52

05/08/2014

Plus fort que le désespoir, 3° prix ex-aequo du concours "sur les murs, la poésie"

Plus fort que le désespoir
C’est sur le macadam
Que j’ai vu périr des âmes
Sur la longue route de la liberté
Beaucoup des nôtres ont succombés

Ils s’en vont emportant avec eux
Le rêve de voir enfin une nouvelle guinée
Unie, solidaire et  prospère
Dans une toute nouvelle ère

Ils s’en vont emportant dans leurs tombes
Leurs rêves et le rideau tombe
Black out total dans nos idées
Coupure générale dans nos cités

Le rêve est devenu cauchemar
L’agneau est devenu renard et son regard
Est celui d’un animal dangereux
Qui veut me faire entrer dans son jeu

Mais l’espoir est plus fort que le désespoir
Dieu nous laisse toujours le choix
D’une vie meilleure et pleine de bonheur
Que ce fardeau de malheur qui pue l’enfer
                                                                                  Ibrahima Mothema BARRY

628 70 31 24

25/07/2014

Comment ne pas partager un bonheur?

Vous connaissez Hakim Bah, acteur metteur en scène et auteur ? Son texte "Le cadavre dans l'oeil" a été lu au festival d'Avignon. Diffusion sur RFI le dimanche 27 juillet à 20h10 TU (22h10 à Paris). 
à ne pas rater !
Plus d'info sur :
http://www.rfi.fr/culture/20140715-hakim-bah-cadavre-dans-oeil-rfi-ca-va-le-monde-lectures-festival-avignon/

A ne pas rater !

21/07/2014

La Mer, 2° prix ex-aequo du concours "sur les murs, la poésie"

La mer

J’aime souvent cheminer au bord de la mer
Contempler les vagues voguant vers le rivage
J’écoute la mer me dire son doux langage
Puis je rapporte des poissons pris à la mer.

Je fixe les flots, j’attends les hommes de mer
Ils préfèrent la plaine1, puis ils fuient la plage
Ils ne songent non plus au temps de l’amarrage
Eux qui aiment la mer, ils vont en haute mer.

Las de regarder, de longer les eaux côtières
Me rappelant de mon enfance les rivières
Je songe maintenant à un monde nouveau.

Je veux aussi explorer l’empire des ondes
Aller à voile naviguant en eaux profondes
Loin de la terre, je trouve cela très beau.

Mamadou Saliou BALDÉ
baldemoboubere@yahoo.com

628 50 28 77

16/07/2014

Ressuciter l'union, 2° prix ex-aequo du concours "Sur les murs la poésie"

Ressusciter l’union

En ces jours présents, réunissons-nous,
Faisons la paix, avec ceux qui sont à nos côtés,
Chaque jour apprenons le PARDON… Soyons tolérants,

Séchons nos larmes et sans plus rien hasarder,
Plus par vertu que par orgueil ou complicité,
Puis tendons nos mains et ouvrons nos cœurs,

S’il est une chose que j’ai apprise dans la vie,
Et que je puisse partager pour en avoir éprouvé le désir et le devoir,

C’est que l’amour, l’altruisme et le pardon sont les seuls et uniques moyens
De nous sortir de nos maux. Et quels que soient notre passé, notre culture et l’appréhension de l’avenir que nous avons, notre comportement déterminera le
Devenir de la nature de la relation,
Que nous instaurerons avec les autres

Combattons la haine et toutes les formes de ségrégation,
Pour vivre en paix et immortaliser nos œuvres et celles de nos anciens,
La flamme de l’amour ne peut être étouffée,
Par un simple baiser sans éteindre le brasier,
Qui calcine tout le corps de la tête aux pieds,
Par ce feu ardent où le cœur est emprisonné,

Image qui symbolisera l’union immortalisée,
Pour léguer quelque chose à la génération future,
Sustentés d’espérance, de joie et de rire,
Voilés de maux en l’âme profondément scellée,

Demain, un autre jour témoin de notre solidarité,
Viendrait adoucir nos âmes pour les réconcilier,
Et sur nos visages l’on verrait le sourire coutumier,
Qu’avant on s’offrait reprendre ces beaux traits.

Ibrahima BANGOURA

669 26 97 12 / 631 72 71 29

07/07/2014

premier prix du concours "sur les murs, la poésie"


1° prix : Nyankoye Richard LAMAH
Mal insidieux 
Mon  slam est dans mes gènes
Comme je respire de l’oxygène
Je clashe du fumigène
Sur la figure de ceux qui me gênent
Je sens la rage qui me mène
Quand je me tiens sur la scène
Meurtri par une famine de baleine
Comme une captive mise en chaîne
Au tréfonds de ma peau noire d’ébène
Je sens mon cœur qui saigne
Du sang noir de mes veines
Ça me donne de la peine
Que son histoire, il l’enseigne
Dans sa langue africaine
Afin que ses enfants la comprennent
Je blâme ceux qui nous ont désunis
Par mon slam ou ma poésie
Du profond de mon âme par ma philosophie
C’est pourquoi j’ai écrit
Que l’occident est une dame qui nous a punis
C’est un drame pour les Nations-Unies
Quand son programme de paix s’assombri
Par un jeu de dame ambigüe
Avec des hommes qui nous ont abrutis
Par une arme qui a prescrit
Sur nos figures nos larmes et soucis
Je ne baisserai mon arme que si c’est compris



Nyankoye Richard LAMAH
655 28 62 98 / 622 08 35 29




  

03/07/2014

23/06/2014

IDAY et les animations autour de "Lire, c'est grandir"

"Lire c'est grandir" , la rubrique du mois de juin dans,

jeu de piste (suite)

On joue vraiment? juste pour le plaisir?
alors quel est le premier qui trouvera quels poèmes sont publiés dans Le Populaire, Bingo et la Lance  cette semaine ?
laissez votre réponse sur le blog, facebook ou google +
mel : mphuet@biasy.net
sms: 655 43 29 43

18/06/2014

IDAY et le mois de l'enfance: lire c'est grandir



IDAY , un collectif d'associations, participe au mois de l'enfance en Guinée. Leur objectif permettre l'accès des jeunes à une éducation de qualité. Parmi les partenaires de leur projet, les éditions Ganndal proposent des livres pour enfants et les accompagnent pour des animations sur les sites où ils installent leur podium.
Leur slogan "Lire c'est grandir" donne à réfléchir aux enfants.
L'argent collecté par la vente de livres et de cartes ou recharges téléphoniques alimentera un fonds qui permettra d'encadrer les enfants pendant les vacances par des actions autour de la lecture, pour la prévention contre l'usage de la drogue, etc. Un beau projet.
 "Les oiseaux ont des ailes, les enfants ont des livres" sonne comme une invitation à l'évasion ! profitons-en, lisons !

jeu de piste

L'affichage des poèmes est terminé, découvrez les trois premiers prix dans la presse de Conakry.
cette semaine :
Le premier prix  "Mal insidieux" de Nyankoye Richard LAMAH est dans  n° 411 du 19 juin 2014

11/06/2014

les futurs auteurs rencontrent leurs futurs lecteurs

une nouvelle rencontre aura lieu le samedi 14 juin 2014 à 10h30 au CCFG.
Comment on écrit un livre? qu'en pensent les jeunes auteurs?  leurs futurs lecteurs vont ils infléchir les scénarios? à voir ...

07/06/2014

sur les murs... la poésie : le palmarès

plus de photos


Leila DIALLO (Médiathécaire au CCFG), présidente du jury a donné les résultats du concours de poésie. le jury était composé de Jean-Marie TOURE (Professeur de Lettres), Paul DAKEYO (Éditeur de poésie), Alpha Abdoulaye DIALLO (Directeur du journal "Le Populaire"), DJANII Alpha (Comédien Rappeur), Delphine NYOBE (Animatrice slameuse).

Le jury a décidé de récompenser 7 poètes au lieu des 3 initialement prévus. C'est dire que le choix était embarrassant!


1° prix:
Mal insidieux de Nyankoye Richard LAMAH

 prix ex-æquo :
La mer de Mamadou Saliou BALDE

 Ressusciter l'union de Ibrahima BANGOURA

 prix ex-æquo : 
Ici de Issiaga KEBE

Plus fort que le désespoir de Ibrahima Mothema BARRY

 prix ex-æquo : 
La Guinée Commande de Harouna DIALLO

Le livre dort de Antoine Mouka GNAHE

Les lauréats entourent Ahmed Tidjani CISSE
Ministre de la Culture et du Patrimoine historique 

Magnifique !!! allez vite les lire au CCFG (jusqu'au 13 juin 2014) 
ou dans la presse. 



03/06/2014

Medias et poésie

Médias et Poésie font bon ménage à Conakry !
Tous les médias partenaires se sont engagés à publier ou diffuser des poèmes primés ou affichés au Centre culturel franco guinéen ! Merci à tous ceux-ci et à tous les autres

Sur les murs... la Poésie


  
  



22/05/2014

AFFICHEZ-VOUS ! c'est la fête des mots le 6 juin au CCFG

profitez de l'opportunité offerte à tous les poètes, le 6 juin:

Une nouvelle occasion de vous faire connaitre, vous pouvez afficher un ou deux de vos meilleurs poèmes sur les murs du CCFG.
modalités:
- saisir le texte du poème sur un format A4 (21x29,7cm) avec une police assez lisible (14 ou 16).
- indiquer votre nom en bas du poème.
- déposer le poème au CCFG ou aux Editions Ganndal
- ou l'envoyer  par mail en fichier joint à :  editionsganndal@gmail.com
- indiquer en sujet du mail : Poètes... affichez vous!
- date limite de dépôt le 3 juin

Les textes seront agrandis au format A3 pour les afficher sur les murs.




- C'est l'occasion de vous faire connaître

15/05/2014

Sur les murs...la poésie : poètes affichez-vous !

Poètes vous êtes à l'honneur ce jour-là !


-          Des activités autour de la poésie pendant toute la journée du vendredi 6 juin:
o   10h : les résultats du concours de poésie seront proclamés lors de la cérémonie d’ouverture présidée par le Ministre de la Culture et l’Ambassadeur de France.
Prix : des recueils de poésie et surtout la possibilité de voir son poème publié ou lu dans un des médias de la ville.
o   11h15 : Atelier d’écriture animé par Leila Diallo (Médiathèque du CCFG)
o   11h30 et 15h : Défilés de mots : un jeu de mots en mélange avec lesquels on doit recomposer des poèmes
o   13h 45 : Table ronde sur les problèmes de l’édition de la poésie avec les éditeurs. (Ganndal, l’Harmattan, et Paul Dakeyo, éditeur spécialisé dans la poésie)
o   17h : Soirée slam avec Delphine 2 et ses slameurs
o   Et en intermède, lectures ou murmures de poèmes

Poètes, cette journée vous est consacrée !

14/05/2014

13/05/2014

concours de poésie pour les poètes vivant à l'étranger ou à l'intérieur de la Guinée.

Vous êtes quelques uns à vous demander si vivant à l'intérieur du pays ou à l'étranger, vous pouvez envoyer vos textes par e-mail. Oui ! à condition de respecter les consignes ci-dessous ! bonne chance à tous !!!

28/04/2014

concours de poésie

poètes inspirés ou maudits, amateurs ou confirmés, osez !
POESIE « SUR LES MURS »
CONCOURS DE POESIE
REGLEMENT DU CONCOURS
Dans le cadre de la journée « Poésie sur les murs » proposée par les éditions Ganndal, le Centre Culturel Franco Guinéen et le club littéraire du CCFG, un concours de poésie est organisé :
Article 1 : Participants
Ce concours est ouvert à tous  à partir de 15 ans (Joindre la copie d’une pièce d’identité). Lancement le 23 Avril 2014.
Article 2 : Forme
Le thème est libre. La longueur  du texte sera de 4 mots à 28 lignes. La forme est libre (Slam, sonnet, haïku, calligramme, etc.). Les textes ne devront pas avoir été déjà publiés.

27/04/2014

Lilian Thuram à Conakry

 3 images pour résumer le séjour de Lilian à Conakry :
 Lilian Thuram en compagnie du Directeur Général des éditions Ganndal, Aliou Sow, son éditeur guinéen. ravi

Lilian Thuram en compagnie de l'Ambassadeur de France et du Proviseur du Lycée Albert Camus, dans un moment de complicité