gestes barrières

gestes barrières

17/08/2020

Plaidoyer pour le livre jeunesse


 La littérature de jeunesse s’avère un élément indispensable dans l’éducation des enfants. Cependant, elle est mal connue des éducateurs guinéens, parents ou enseignants. On trouve peu de livres dans les familles et peu de bibliothèques dans les écoles. La langue d’enseignement qu’est le français n’est pas la langue utilisée à la maison et souvent les enfants apprennent à parler le français en même temps qu’ils apprennent à lire.
Il faut plusieurs années d’école pour que la connaissance de la langue soit suffisante pour permettre à l'enfant d’accéder au sens d’un texte long. Malheureusement, la lecture de textes de fiction,
illustrés pour les enfants, contes ou romans pour les plus grands, n’est pas intégrée dans les programmes. Si on veut ouvrir à la littérature proprement dite, qu’elle soit documentaire ou de fiction, il faut développer une lecture plaisir complémentaire de la lecture utilitaire des manuels scolaires.
Un deuxième élément important est que l’enfant établit ses premiers repères à partir de son environnement. La littérature pour les enfants en prend acte et offre des histoires mettant l’enfant en scène dans son univers culturel (réel ou imaginaire). Or la littérature de jeunesse africaine existe, mais elle est mal connue du public et des décideurs eux mêmes.
Enfin, les technologies évoluent. L’Afrique entre dans l’ère du numérique et on est en droit de se demander si la révolution numérique ne va pas accélérer les processus d’apprentissage et faciliter l’accès au livre et à la lecture.
Un dernier point important est l’absence d’autonomie du public ciblé. Bibliothécaires et libraires peuvent jouer un rôle remarquable dans ce processus.
(extrait du mot de l'éditeur, Actes du colloque sur la littérature de jeunesse africaine 2017)
Depuis 3 ans, on sent les choses évoluer. Les écoles viennent de plus en plus nombreuses au Salon international du livre de jeunesse organisé par les Editions Ganndal. La lecture sur format numérique a connu un franc succès pendant le confinement et les livres sont toujours disponibles gratuitement sur la plateforme https://www.beluga-edu.org/index.php/fr/le-coin-des-livres . 

Le livre rentre dans les écoles à l'initiatives de chef d'établissements convaincus ou d'associations dynamiques. Des biblio-malles seront mises en place à la rentrée.
Ce sont des exemples encore timides de ce qui peut se faire, mais on sent les frémissements d'un changement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire