29/01/2013

Penda la sorcière


Ecrit par Saliou BAH
Illustré par Aïcha CONDE
32p., ill. noir et blanc
collection La case à palabre
25000 GNF;

Oury se tord de douleur, il délire, voit des serpents sur les murs de sa chambre. Tout le monde s'affole au village. Est ce que ce ne serait pas la faute de cette vieille qui lui a donné du néré en rentrant des champs? d'ailleurs ne dit on pas qu'elle a mangé son mari et que c'est une sorcière ? Et si c'était autre chose ? mais comment démêler le vrai du faux dans ce village éloigné de tout ?

-Toi, tu vois la vache noire aux cornes jaunes, là, qui me regarde... Elle veut m'attaquer
- N'aie pas peur, Je l'en empêcherai.
La mère et la fille debout au milieu de la case suivent la scène. Rabi pleure silencieusement. Salamata effrayée reste accrochée à son bras. le père dit :
-J'ai un filtre sous mon lit du côté du mur. Va le chercher. (...) Ce filtre le défendra contre n'importe quel sourcier ou mauvais djinn.

Un roman sur les préjugés et l'ignorance, écrit avec sensibilité pour  les enfants dès la 5° année